Skip to content

Aide mémoire LVM

Posted in GNU/Linux

Un petit aide mémoire

Le principe :
– A partir de disques physiques on crée des PV (physical volume).
– A partir d’un ou plusieurs PV, on crée un VG (volume groupe) .
– Ensuite on puise dans le VG (volume groupe) pour créer des LV (logical volume) qui correspondent aux partitions que l’on souhaite.
– Enfin, on formate le LV sous le type de filesystem souhaité comme on formate une partition classique.

La création :
• Création des PV : pvcreate /dev/sd{a,b,c}1
• Création du VG : vgcreate datavg /dev/sd{a,b}1
• Création du volume logique (LV): lvcreate -L 10G -n datapartition datavg
• Formatage en xfs : mkfs.xfs /dev/datavg/datapartition
A partir de là on peut monter la partition : mount /dev/datavg/datapartition /mnt/
Remarque : ici on garde de côté le PV /dev/sdc1, celui ci n’a pas été utilisé. Le LV quand à lui n’utilise que 10G de VG

Étendre un FS : La plupart des FS supportent l’extension à chaud. Mais par prudence le mieux est de démonter le FS.
• Mettre un nouveau disque qui sera reconnu sous /dev/sdd par ex. Ensuite partitionner avec fdisk /dev/sdd
• Création d’un PV : pvcreate /dev/sdd
• Extension du VG : vgextend datavg /dev/sdd
• Extension du LV : lvextend -L+8G /dev/datavg/datapartition
• Redimensionner le FS : resize2fs /dev/datavg/datapartition
Évidemment si il reste de la place dans le VG, le LV extend suffit. On peut voir ça avec un vgdisplay.

Réduire un FS : Il y a moins de FS qui supporte la reduction à chaud (par rapport à l’extension). Généralement il est plus prudent de démonter le FS.
– Redimensionner le FS : resize2fs -p /dev/datavg/datapartition 5G
– Desactiver le LV pour éviter toute perte : lvchange -an /dev/datavg/datapartition
– Réduire : lvreduce -L5G /dev/datavg/datapartition
– Réactiver le LV : lvchange -ay /dev/datavg/datapartition
– Remonter le FS : mount -t ext3 /dev/datavg/datapartition /home

Faire un snapshot :
• Créer un snapshot du LV : lvcreate -s -L 100M -n snap-date /dev/datavg/datapartition